Le diagnostic de la SEP repose sur l’observation par l’IRM de plaques inflammatoires visibles par un hypersignal au niveau du cerveau et de la moelle épinière disséminées dans le temps (lésions récentes et anciennes) et dans l’espace (lésions intéressant au moins deux régions entre 4 localisations possibles dans le système nerveux central).

Source : https://institutducerveau-icm.org.

Voir aussi :

Comment est établi le diagnostic ?

 

  • Qui contacter pour le diagnostic ?

Votre médecin généraliste qui vous orientera éventuellement, vers le spécialiste de la SEP, le neurologue.

 

Puis par exemple :


DIAGNOSTIC et premières questions sur la SEP :